Enrico Macias se dit victime d’une escroquerie à 400.000€ et porte plainte

Le chanteur Enrico Macias et l’un de ses amis ont porté plainte devant le parquet de Paris contre un médecin et son gendre. Ils s’estiment victimes d’une escroquerie après avoir investi 400 000 euros chacun dans le projet d’une clinique esthétique.

Les faits remontent à 2011. Alléchés par une affaire qui, sur le papier, s’annonçait juteuse, les deux plaignants ont investi 400 000 euros chacun, rapporte Le Parisien. Mais aujourd’hui, ils s’estiment lésés. L’un des mis en cause est un ancien médecin généraliste, radié de l’Ordre en 2019.

Un projet «attractif»

Le projet, baptisé Cosmetic Hospital World Resort, a été présenté sous la forme d’un plan de 64 pages, « complet et attractif ». Enrico Macias et son ami auraient alors viré l’argent sur le compte personnel du praticien, en Israël.

Le gendre aurait, à la suite de ce virement, fait parvenir « par mail les contrats de cession de parts sociales ainsi que les contrats de cession avec le registre de commerce et de société ». Et ensuite, plus rien, « malgré de nombreuses relances », selon le récit des plaignants relayé par le quotidien francilien.

« En tant qu’associés, nous aurions dû recevoir les bilans et états comptables, participer à certaines décisions. Et, au moins, recevoir officiellement les statuts et Kbis [document attestant l’existence juridique d’une entreprise] dès l’origine », a expliqué l’ami de l’artiste […].

La suite de l’affaire se joue désormais devant la justice. Les mis en cause contestent les faits et s’estiment même victimes d’une « tentative d’extorsion de fonds ». Leurs avocats affirment que le chanteur et son ami tentent de récupérer un investissement perdu dans une affaire « qui n’a pas réussi à se développer ».

Ouest France