Equalis : Un centre pour migrants qui rapporte énormément

Un article publié, mercredi 22 septembre, dans Le Canard Enchaîné évoque les différents privilèges dont bénéficie Arthur Anane, le patron d’Equalis, association d’aide aux réfugiés et sans-abri.

Equalis est une association française du secteur de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) née en mai 2020. Association Loi de 1901, Equalis propose un accueil et un accompagnement global aux personnes en situation d’exclusion ou de précarité : accès aux droits, logement, insertion professionnelle, soin, soutien psychologique ou matériel, culture et loisirs.

En 2021, l’association compte environ 900 salariés, et accompagne dans 70 établissements un peu plus de 11.000 personnes dans 9 départements, principalement en Ile-de-France, mais également dans l’Oise et le Loiret. Equalis présente en 2021 un budget consolidé de 83 millions d’euros.

Charité business ? Selon Le Canard Enchaîné , le patron d’une importante association à vocation sociale fait l’objet depuis juin d’une controverse pour un salaire démesuré accompagné d’avantages en nature, tels qu’une luxueuse voiture de fonction et une aide au logement. »

L’association propose ainsi de l’hébergement d’urgence, des centres de soins, des activités d’insertion économique, et des services à l’enfance. Elle mène de nombreuses actions en faveur des migrants ou SDF. Elle compte près de 1.000 salariés, pour un budget d’environ 85 millions d’euros en 2020, une somme majoritairement composée de fonds publics.

[…] Son patron depuis sa création est Arthur Anane, travailleur social de carrière, décoré de la Légion d’Honneur en 2016. […] Dix directeurs adjoints profiteraient également de ce système et bénéficieraient de salaires compris entre 94.000 et 130.000 euros bruts annuels, et des voitures de fonction.

Un membre du conseil d’administration interrogé de façon anonyme, se montre scandalisé : «Pour moi, ils ont perdu pied, ils ont perdu de vue l’objet social de l’association».

Le Figaro