Éric Dupond-Moretti souhaite faire juger en comparution immédiate “les haineux du quotidien sur Internet”

Temps de lecture : < 1 minute

Si le projet de loi sur le “respect des principes de la République” est voté, les “haineux du quotidien” pourront être jugés “en comparution immédiate”, a assuré le garde des Sceaux devant la mission d’information sur l’émergence et l’évolution des différentes formes de racisme de l’Assemblée nationale.

C’est une modification majeure et plus que symbolique“, s’est-il félicité. “Quand vous aurez, je l’espère, voté ce texte, qu’il sera définitif, le haineux en ligne pourra dès le lendemain comparaître devant la juridiction correctionnelle en comparution immédiate“, a expliqué Eric Dupond-Moretti.

Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, “des petites canailles qui balancent leurs saloperies sur le portable à destination de leurs copains ou du monde entier (sont) jugés dans les un an et demi, deux ans. C’est insupportable“. “L’idée c’est de marquer les esprits“, a souligné le ministre.

Sud-Ouest