Espagne : Assaut massif de migrants subsahariens en provenance du Maroc

C’est un groupe d’environ 150 migrants subsahariens qui a tenté de franchir la double barrière qui sépare Melilla du Maroc tôt mardi.

Selon Europa Press qui cite un porte-parole de la délégation gouvernementale espagnole de Melilla, « grâce à l’intervention rapide des forces de sécurité marocaines et de la Guardia civil, avec la collaboration de la police nationale et de la police locale », l’ensemble du groupe n’a pas pu entrer dans Melilla.

Les mêmes sources soulignent qu’un migrant a été transporté à l’hôpital pour des blessures causées par sa chute, tandis qu’un élément de la Garde civile a été légèrement blessé à la cheville.

C’est le deuxième plus important assaut après celui du 19 août dernier. A cette date, 300 migrants ont tenté de franchir la haute clôture surmontée de barbelés coupants. Le mur sépare le préside occupé de Melilla qui présente avec Sebta la seule frontière terrestre de l’Union européenne avec l’Afrique.

Depuis le début de l’année 2019, 3.427 migrants sont parvenus à entrer dans ces deux villes par voie terrestre. C’est ce qu’il ressort du dernier bilan du ministère espagnol de l’Intérieur. Parmi eux, 671 sont entrés à Sebta, notamment en se cachant dans des véhicules. Selon le ministère de l’Intérieur espagnol, 14.591 migrants sont par ailleurs arrivés par la mer en Espagne depuis janvier 2019. Soit 42,5% de moins que l’an dernier.

Le Courrier de l’Atlas