Espagne : Face à l’afflux de migrants, le parti politique Vox réclame des sanctions économiques et la suspension des visas, à l’encontre de l’Algérie, du Maroc et de la Mauritanie

Le parti d’extrême droite Vox, présidé par Santiago Abscal, a réclamé, lors d’un débat de le commission les affaires étrangères au parlement espagnol, l’adoption de mesures urgentes pour freiner l’arrivée illégale les migrants en provenance d’Afrique de nord.

Par ailleurs, le parti exige la suspension de la délivrance les visas pour les ressortissants algériens, marocains, et mauritaniens, qui arrivent en masse et illégalement sur les côtes espagnoles. Le parti Vox demande également au gouvernement espagnol plus de fermeté, en réclamant des sanctions économiques contre ces trois pays.

Autre revendication, Vox souhaite que le gouvernement espagnol dénonce les « agressions contre l’Espagne par ces trois pays qui, selon la formation politique, ne contrôlent pas le départ de migrants vers les côtes ibériques. »

Pour les autorités provinciales les régions côtières de l’Espagne, le situation est devenue intenable. ces autorités ont réclamé l’intervention de pouvoir central à Madrid.

La Razon