Espagne : La justice ordonne l’expulsion du “bourreau des policiers”, un Sénégalais qui a agressé 20 agents des forces de l’ordre depuis 2014

Le Sénégalais est expulsé d’Espagne. Papagore Ndoye, selon la presse, terrorise et agresse les policiers, depuis son arrivée en Espagne  en 2006, en provenance du Sénégal.

Il y a deux ans, les tribunaux ont ordonné son expulsion du territoire espagnol, mais il avait fait appel et a continué à commettre des crimes et à battre des policiers. Depuis qu’il s’est installé dans les Asturies, le Sénégalais a agressé 20 policiers chaque fois qu’ils ont essayé de l’arrêter. Le dernier incident, celui qui le maintient en prison depuis environ un mois, s’est soldé par l’agression brutale de 8 agents de la police nationale.

Après une décennie d’agressions et d’agents lésés, la cour a finalement rejeté les recours de Papagore Ndoye et ratifie son ordre d’expulsion immédiate d’Espagne dès que les circonstances sanitaires le permettront. Papagore ne pourra pas revenir légalement en Espagne avant 2031.

…Apparence intimidante

Il est frappant de constater que Papagore était inconnu des fichiers de la police jusqu’en 2014. Ndoye arrive à Gijon et depuis lors, jusqu’en mai dernier, il est arrêté une douzaine de fois par la police et lors de ces arrestations, cet ex-militaire d’apparence intimidante blesse, et parfois même envoie à l’hôpital, un total de 20 policiers.

Un casier judiciaire lourd à porter

43 ans, son dossier fait état d’un total de 15 rapports d’infractions, de désobéissance ou d’évasion. Les principaux délits commis par Papagore sont les mauvais traitements, les coups et blessures, effraction, les vols avec violence et les blessures.

Au commencement, cette ruée des pirogues…

En août 2006, une vague de migrants, via des pirogues,  a débarqué à Tenerife. Et, Papagore Ndoye, un ancien soldat du Sénégal qui avait 28 ans, était parmi les milliers d’immigrants illégaux qui sont arrivés aux îles Canaries à cette époque.

Sénégo