Espagne : Une anthropologue apprend à danser le twerk à des hommes pour les aider à s’affranchir des normes de la masculinité

Un atelier de twerk, une danse qui demande de bouger les hanches, les fesses et le pelvis, est proposé à des hommes au salon de l’érotisme de Barcelone. Une initiative de “Plural”, un centre d’action sociale dédié aux masculinités créé dans la capitale catalane…

Krizia Nardini est docteure en anthropologie et elle fera partie, à l’automne 2022, des intervenants du programme “Plural” à Barcelone, qui vise à déconstruire les carcans de la masculinité. Dans ce but, elle propose une méthode qu’elle a conçue autour d’une danse provocante, le twerk. Ce jour-là, elle fait une démonstration au salon de l’érotisme qui se tient dans la capitale de la Catalogne. Un univers souvent accusé de véhiculer des clichés sexistes.

Même si cela ne se voit pas à première vue, depuis peu, ce salon se veut éducatif. L’intervention de Krizia Nardini est programmée à dix-sept heures. Trois hommes se trouvent dans la salle mais deux d’entre eux vont préférer rester spectateurs. Seul Eduardo va accepter de participer à l’expérience : se livrer à une pratique d’ordinaire réservée aux femmes.

“Il faut se libérer. Se libérer, c’est tout”

“L’homme n’a le droit de bouger son bassin qu’à un seul moment, au lit, lors de l’acte sexuel, avec le mouvement de va-et-vient. C’est très réducteur. C’est ce qu’on appelle le ‘coïto-centrisme’. Du coup, le plaisir de bouger le bassin, toute l’énergie sensuelle du pelvis, l’homme n’y a pas accès. Ce n’est pas possible dans les normes actuelles”, explique l’anthropologue et activiste.

La conviction de la jeune femme, c’est que les hommes doivent apprendre à lâcher prise, et la danse est un bon moyen de leur faire comprendre. Alors, qu’a compris Eduardo en participant à cet atelier de twerk ? “Il faut se libérer. Se libérer, c’est tout”, dit-il au magazine “Nous les Européens” (replay). S’affranchir des normes de la masculinité n’est pas une mince affaire, même pour ceux qui en sont désormais convaincus…