États-Unis : 3 homosexuels californiens formant un trouple ont tous été inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants, une première mondiale

Un trouple est entré dans les annales judiciaires après qu’un tribunal a autorisé trois pères à être inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants. Ian Jenkins, Alan Mayfield et Jeremy Allen Hodges ont recouru à des embryons donnés et des mères porteuses pour accueillir leurs deux enfants, Piper et Parker.

Le trio est entré dans l’histoire juridique en 2017 lorsqu’un juge les a tous autorisés à figurer sur l’acte de naissance de Piper, ce qui a constitué une étape importante dans la reconnaissance des familles polyamoureuses aux États-Unis.

Ces trois hommes gays qui forment un trouple ont tous été inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants, une première mondiale

« Une amie à Jeremy nous a offert leurs embryons inutilisés qu’ils avaient obtenus après avoir fondé leur famille par FIV », a déclaré Ian, un médecin. « Nous avions la possibilité d’adopter les embryons et de prendre la décision d’élever une famille unique. »

« Nous avons fait un peu attention au fait que nos enfants pourraient être perçus différemment. Nous ne voulions pas qu’ils deviennent la cible de taquineries, d’intimidation ou de maltraitance en ligne. Heureusement, nous n’avons jamais été critiqués par quiconque dans notre vie professionnelle et personnelle. Notre aîné est maintenant en maternelle, et les autres parents et enfants nous disent : “Cool ! Racontez-nous cette histoire”. »

Ces trois hommes gays qui forment un trouple ont tous été inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants, une première mondiale

Bien que de nombreuses personnes aient accepté leur situation familiale, le plus grand défi s’est présenté avant la naissance de Piper, car des lois restrictives les empêchaient de fonder une famille par l’intermédiaire d’une mère porteuse.

Ces trois hommes gays qui forment un trouple ont tous été inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants, une première mondiale

Alan, qui est en relation avec Ian depuis 17 ans et avec leur partenaire, Jeremy, depuis 8 ans, a déclaré : « Le grand défi pour nous était les défis juridiques. Avec une mère porteuse, vous devez obtenir une ordonnance de parenté du tribunal, déclarant qui seront les parents légaux ».

« Au début, nous n’étions pas sûrs de pouvoir tous les trois figurer sur l’acte de naissance, alors c’est devenu une procédure judiciaire. Nous avons ensuite plaidé au tribunal. C’était une scène assez intéressante et tendue dans la salle d’audience. »

Ces trois hommes gays qui forment un trouple ont tous été inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants, une première mondiale

« Au départ, il semblait que nous n’allions pas obtenir ce droit, alors nous avons demandé à parler au tribunal et nous avons plaidé notre point de vue. Le juge a finalement changé d’avis et nous a accordé la filiation légale pour notre enfant avant sa naissance. »

Ian a maintenant écrit un livre sur leur histoire, intitulé Three Dads and a Baby. Il a expliqué pourquoi il était important pour lui de rédiger ce mémoire. « Nous voulions que tout le monde sache que l’amour est le fondement d’une famille. Les familles peuvent paraître différentes, mais si vous vous souciez de vos enfants et que vous faites tout ce que vous pouvez pour leur donner la meilleure enfance possible, c’est ce qui compte. »

Out

7 thoughts on “États-Unis : 3 homosexuels californiens formant un trouple ont tous été inscrits sur l’acte de naissance de leurs enfants, une première mondiale

  • Avatar

    Lors de leurs enfilades, l’un des trois doit être pris en sandwich.
    Quel grand progrès civilisationnel.

  • Avatar

    L’immonde Marc Dutroux avait pourtant eu un éclair de lucidité:
    Les homosexuels d’aujourd’hui sont les pédophiles de demain.

  • Avatar

    “Un trouple est entré dans les annales…”

    Non, il n’y a pas de faute d’orthographe dans les deux cas!

  • Avatar

    Ils on l’air très sains…on a envie de leur confier des gosses.

    Je ne sais pas qui est le plus taré, l’amie ou les trois tafioles? A ce jeu, je me demande qui fait la locomotive dans le couple?

    • Avatar

      Le regretté Ambact avait souligné leur sur-représentation dans les agressions sexuelles sur mineur en France. Cette statistique avait été supprimée avant l’adoption du mariage pour tout.
      J’ai en mémoire quelques faits divers monstrueux: un gamin de moins trois ans qu’un de ces paires californiennes prêtaient aux amis de passage, un autre tué par l’Anglais qui l’avait adopté car ses pleurs le dérangeaient. Sans parler des gouines yankees ayant adopté un petit garçon pour le faire changer de sexe.
      Vivement le big one qui nous débarrassera de l’asile californien.

    • Avatar

      Nul doute que la locomotive aime bien se prendre des pistons (et pas seulement à vapeur) par tous les orifices.

      spoiler —> Non, Jean-Seb et Kévin, pas dans les narines et encore moins dans les oreilles!

Commentaires fermés.