États-Unis : En Géorgie, l’élection sénatoriale a creusé le fossé entre les chrétiens noirs et blancs

Alors que les électeurs de Géorgie ont pourvu deux sièges cruciaux pour le contrôle du Sénat américain le 5 janvier, la campagne électorale a dépassé le cadre de la politique pour accentuer des différences religieuses séculaires. Pour preuve, les attaques répétées de la sénatrice républicaine Kelly Loeffler contre son adversaire démocrate, le révérend Raphael Warnock, qu’elle a affronté lors d’un second tour pour un siège au Sénat américain le 5 janvier. Kelly Loeffler, co-propriétaire des Atlanta Dream et Républicaine pro-Trump, a perdu les élections sénatoriales de Géorgie.

Selon Loeffler, l’Évangile prêché à l’église baptiste Ebenezer d’Atlanta par Warnockest une menace “pour le capitalisme et le mode de vie américain”. Le candidat démocrate est d’après elle un “progressiste radical” contre qui elle s’est érigée enrempart. Et son entourage va encore plus loin. Lors d’un meeting de la candidate républicaine, l’ancien député Doug Collins s’en est ainsi pris aux positions favorables au droit à l’avortement exprimées par Warnock : “Un pasteur favorable à l’avortement, ça n’existe pas. C’est un mensongevenu des tréfonds de l’enfer. Qu’il retourne dans son église !

Ces attaques montrent que la campagne a révélé les profondes différences qui existent dans le Sud “entre une tradition chrétienne blanche fondée sur le salut personnel et une tradition chrétienne noire qui prêche la libération et la justice sociale”. L’équilibre politique du pouvoir à Washington pourrait dépendre de la manière dont la Géorgie répond à ces tensions liées à la question de la foi qui remontent à la fondation de l’Amérique.

Par le passé, lorsque les traditions chrétiennes blanches et noires se sont affrontées, l’église baptiste Ebenezer, connue pour être l’église de Martin Luther King, a souvent été considérée “comme un lieu de fraternité”. La première initiative de Kelly Loeffler lorsqu’elle est devenue sénatrice a été de se rendre à Ebenezer pour rendre hommage à Martin Luther King et aux églises africaines-américaines.

Rhétorique “enflammée”La rhétorique “enflammée” employée par l’équipe de Kelly Loeffler et par son entourage traduit aussi l’importance des enjeux politiques. Les sénatoriales de Géorgie représentaient en effet une dernière chance de victoire pour les républicains au cours de ce cycle électoral : les deux sièges de sénateur à pourvoir ont déterminé quel parti contrôlera le Sénat à Washington.

Et l’État a accueilli plusieurs meetings pour soutenir les quatre candidats en lice : Kamala Harris s’est rendue à Savannah dimanche 3 janvier, Joe Biden à Atlanta lundi 4 janvier, et Donald Trump à Dalton le même jour. Vu de Géorgie, il est en tout cas naturel que la religion joue un rôle aussi important dans la campagne, a expliqué Trelleny Joiner, membre du New Georgia Project, une organisation qui incite les habitants de l’État à s’inscrire sur les listes électorales : la Géorgie est située dans la Bible Belt (la“ceinture biblique”, qui désigne les États du Sud-Est dont la population se réclame d’un protestantisme rigoriste).

La foi et les racines religieuses “y sont très profondes” et il n’y a pas vraiment “de séparation entre l’Église et l’État” si l’on tient compte du rôle important qu’y jouent les communautés religieuses.

Travail et tolérance

De là à donner raison à la stratégie employée par Kelly Loeffler et les républicains, il n’y a qu’un pas que Bill Sawyer ne franchit pas. Originaire du Texas, ce fonctionnaire municipal du comté d’Effingham, où Loeffler avait largement battu Warnock au premier tour le 3 novembre, a affirmé avoir décelé une tendance favorable au candidat démocrate : “Ce que les gens attendent des élus en Géorgie, c’est du travail et de la tolérance. Ce n’est pas le message qui est transmis. Et cela pourrait se retourner [contre les républicains] dans les banlieues, où le sort des élections sera décidé.

The Christian Science Monitor

2 thoughts on “États-Unis : En Géorgie, l’élection sénatoriale a creusé le fossé entre les chrétiens noirs et blancs

  • Avatar

    Comme partout c’est la question raciale qui prime sur tout .
    Un chrétien Blanc ne vivra pas sa foi de la même façon qu’un nwar .

  • Avatar

    Perso j’avais recréé un compte avec une autre adresse mail .
    De nouveau bloqué ; ils sont trop forts là-bas !!!!

Commentaires fermés.