Etats-Unis : Il est recommandé aux enseignants d’éviter d’aborder les questions de race et de sexe en classe

Un enseignant américain sur quatre affirme que des responsables de son établissement ou du district lui ont demandé de limiter les discussions en classe sur la race, le racisme ou les préjugés, a rapporté NBC News jeudi, citant une enquête récente.

Près d’un tiers des enseignants ont indiqué avoir été priés de limiter leurs discussions en classe dans plus d’une douzaine d’Etats où sont imposées des restrictions, au niveau de l’Etat, sur les discussions en classe concernant le racisme, le sexisme et d’autres sujets controversés.

“Un enseignant d’études sociales et d’anglais sur quatre et un directeur d’établissement sur quatre disent avoir été harcelés au sujet des politiques sur la race, le racisme ou les préjugés”, indique l’article.

“Les données fournissent l’une des premières analyses complètes de la manière dont les efforts visant à restreindre les discussions en classe sur la race dans de nombreux Etats et districts ont affecté les enseignants et les responsables administratifs d’établissements d’enseignement”, ajoute l’article.

L’enquête représentative au niveau national, qui s’appuie sur les réponses de près de 2.400 enseignants de la maternelle à la 12e année et d’environ 1.500 directeurs d’établissement, a été publiée mercredi et menée par la Rand Corp., un groupe de réflexion non partisan.

Xinhua