États-Unis : Le président Joe Biden, président de la gérontocratie américaine

Pour l’investiture du nouveau président américain Joe Biden, le Washington Post détonne quelque peu en rappelant le grand âge du nouveau locataire de la Maison-Blanche… et d’une grande partie de la classe politique américaine.

Quand Joe Biden est né, en 1942, à Scranton, en Pennsylvanie, “le café était rationné et l’essence se vendait au marché noir. Les écoliers collectaient les journaux pour les recycler et soutenir l’effort de guerre, tandis que sur les ondes radio le crooner Louis Prima entonnait son standard That Old Black Magic… 

Ce 20 janvier 2021, Joe Biden aura “78 ans et deux mois, pour être précis” quand il va faire ses premiers pas de président.

Un trio de septuagénaires au sommet

Membre de la génération dite “silencieuse”, c’est-à-dire les personnes nées entre1920 et la fin de la Seconde Guerre mondiale, il va gouverner le pays avec des personnes de la même cohorte d’âge. “Mitch McConnell, le chef de file des républicains au Sénat a très exactement 9 mois de plus que Biden, tandis que Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a 23 mois de plus que McConnell”.

Si l’on cumule leurs années d’expérience en politique, “ce trio a été au pouvoir à Washington pendant cent quatorze ans, et ils auraient pu (auraient dû ?) prendre leur retraite il y a quinze ans”.

Sous le dôme du Capitole de Washington, la moyenne d’âge des parlementaires n’est guère plus reluisante, “seulement 31 milléniaux (25-35 ans), pour 335 baby-boomers ou membres de la génération silencieuse, siègent dans le nouveau Congrès”.

Pelosi a repris son marteau” [de présidente de la Chambre des représentants] et McConnell revêt une nouvelle fois ses oripeaux d’opposant en chef au Sénat, tandis que pour la deuxième fois en quatre ans “l’Amérique investit son plus vieux président [Donald Trump avait 70 ans en janvier 2017], et ce au beau milieu d’une pandémie particulièrement dangereuse pour les seniors”.

Bilan de santé

Peu étonnant, donc, que les Américains se posent des questions sur l’état de santé de leur nouveau président et scrutent “la moindre tache sur sa peau, le moindre chat dans sa gorge et chacune de ses interruptions discursives”.

Le 46e président américain a dû faire face à différents pépins de santé : “ses deux ruptures d’anévrisme, sa thrombose, son embolie pulmonaire,son opération de la prostate et de la vésicule biliaire […]”, ainsi que le contenu de son armoire à pharmacie, qui va le suivre à la Maison-Blanche.

Mais rien de très préoccupant “pour les médecins qui ont épluché son dossier médical pour le Journal on Active Aging [‘Revue de la vieillesse active’]”. Ceux-ci estiment en effet que tout ceci est “tout à fait normal pour un homme de 78,2 ans qui a vécu une vie bien remplie”.

95,2 % de chances de survie

Toujours selon ces médecins, Joe Biden a “95,2 % de chances de survivre à son mandat de quatre ans”, note le Washington Post. Ils soulignent même qu’il présente un excellent bilan de santé pour un homme de son âge et que, “selon leurs conclusions, l’âge chronologique n’est pas un critère pertinent quand il s’agit de choisir un président”.

Washington Post

One thought on “États-Unis : Le président Joe Biden, président de la gérontocratie américaine

  • Avatar

    Les vieux pilotent le monde dont ils n’ont que faire.

Commentaires fermés.