États-Unis : Le quotidien « Kansas City Star » s’excuse pour des décennies de couverture raciste

Le patron du Kansas City Star a présenté lundi 21 décembre ses excuses au nom du quotidien américain pour des décennies de couverture raciste et discriminatoire à l’encontre de la minorité noire.

[…] « Alors que nous avons écrit cette année sur le racisme systémique à Kansas City », après la mort de George Floyd et les manifestations nationales qui ont suivi, « nous ne nous sommes jamais mis sous le microscope pour essayer de mieux comprendre comment le Star avait couvert la communauté noire pendant des années », a expliqué sur CNN Mike Fannin, président et rédacteur en chef du journal.

Ce travail d’introspection intervient alors que les Etats-Unis se penchent depuis le printemps sur leur passé de racisme et de ségrégation, au milieu d’une vague de protestation historique contre les discriminations. […]

Le journal, dont le lectorat est largement blanc, a publié dimanche une série de six enquêtes. Elles montrent une couverture qui a ignoré pendant des années la minorité noire de la région, sauf quand ses membres étaient accusés de crimes.

[…] Ces discriminations ont entraîné un « manque de crédibilité » du journal, et un « manque de confiance » vis-à-vis de celui-ci de la part de la communauté noire, a déploré Mike Fannin. « Nous ne sommes certainement pas parfaits aujourd’hui », a-t-il ajouté. « Il reste beaucoup de travail, mais au moins c’est un début. »

New-York Times