Etats-Unis : L’entraîneur Jon Gruden, légende du football américain, vainqueur du Super Bowl, poussé à la démission pour «propos racistes, sexistes et homophobes»

L’entraîneur principal des Raiders de Las Vegas, Jon Gruden, a démissionné, selon plusieurs médias américains lundi, ébranlé par des accusations de propos misogynes et homophobes, après avoir déjà été accusé d’avoir tenu des propos racistes il y a quelques jours.


La décision de Jon Gruden intervient après une période tumultueuse de 72 heures qui a commencé vendredi lorsque le Wall Street Journal a révélé que l’entraîneur avait utilisé une comparaison raciste pour décrire le chef du syndicat des joueurs, DeMaurice Smith. Dans le courriel, Gruden décrit Smith comme ayant « des lèvres de la taille de pneus Michelin », des mots qui font appel à l’imagerie des caricatures racistes […].

[Lundi] dernier, le New York Times a indiqué avoir examiné plusieurs autres courriels de l’entraîneur dans lesquels il utilisait des insultes anti-gay et misogynes pour dénigrer des questions telles que l’émergence de femmes arbitres ou le recrutement d’un joueur gay. Dans d’autres courriels, il a tourné en dérision les joueurs qui ont protesté pendant l’hymne national américain, demandant qu’ils soient renvoyés.

D’anciens messages déterrés

Dans les e-mails examinés par le quotidien, Jon Gruden a également utilisé des insultes anti-gay pour s’en prendre à Roger Goodell, commissaire de la NFL, qu’il qualifie de « pédé » et de « fiotte anti-football sans cervelle ».

20 Minutes

Né en 1963 dans une famille d'origine slovène, Jon Gruden devient entraîneur professionnel à l'âge de 28 ans. Vainqueur du Super Bowl avec les Buccaneers de Tampa Bay en 2003, il arrête sa carrière d'entraîneur à la fin de la saison 2008 pour devenir consultant à la télévision pour la chaîne ESPN. Il fait un retour comme entraîneur principal avec les Raiders d'Oakland en 2018, avant de prendre la tête de l'Equipe des Raiders de Las Vegas en 2020.