États-Unis : vidéo exclusive de l’arrestation de George Floyd

Temps de lecture : 2 minutes

Le DailyMail a obtenu en exclusivité les vidéos des caméras des policiers Thomas Lane et Alex Kueng, qui ont participé à l’arrestation de Floyd lors du Memorial Day à Minneapolis.

Les images des caméras de surveillance de la police montrent, pour la première fois, l’arrestation de George Floyd. La terreur se lit sur son visage lorsque le policier Lane pointe son arme sur sa tête, il sanglote avant d’être poussé dans la voiture de police et supplie pour respirer avant de perdre la vie.

Les enregistrements montrent en détail comment Floyd supplie “M. l’agent, s’il vous plaît, ne me tirez pas dessus. S’il te plaît, mec“, avant la lutte qui s’est terminée par sa mort. Ils montrent également comment Floyd a résisté lorsque les policiers ont essayé de le forcer à monter à l’arrière de la voiture de patrouille, en leur disant qu’il souffrait de claustrophobie et d’anxiété.

La vidéo commence au moment où Lane qui frappe à la fenêtre de la voiture de Floyd avec une lampe de poche et une fois que Floyd ouvre la porte, Lane sort son arme et la pointe sur la tête de Floyd. Floyd, 46 ans, le supplie de ne pas tirer, en disant : “Je vais te regarder droit dans les yeux. S’il te plaît, ne me tire pas dessus, mec. Je viens de perdre ma mère, mec.”

Il sanglote lorsque les policiers le sortent de la voiture et lui passent les menottes, car son ex compagne suggère qu’il souffrait de problèmes mentaux et avait peur de la police. Après avoir lutté pour faire monter Floyd dans la voiture de police, il se retrouve soudain sur le trottoir avec le genou de Chauvin sur le cou. Floyd dit qu’il ne peut pas respirer encore et encore et appelle sa “maman“, mais sa voix s’affaiblit lentement à mesure que sa vie quitte son corps, allant jusqu’à dire “Je vais probablement mourir comme ça“.

Résumé de l’arrestation filmée de George Floyd:

  • Il refusé de montrer ses mains dès le début de l’arrestation.
  • Il sanglote pendant l’intégralité de son arrestation.
  • Il résiste à la tentative de la police de le mettre dans la voiture en déclarant qu’il est claustrophobe et souffre d’anxiété.
  • George Floyd se jette volontairement à terre pour éviter de rentrer dans la voiture.
  • George Floyd déclare qu’il ne peut pas respirer malgré ses cris et ses gémissements

Un homme au comportement erratique, éventuellement dangereux (les mains dissimulées) qui crie et pleure du début à la fin si bien qu’il est impossible de distinguer le vrai du faux, dont l’un des proches déclarent qu’il a possiblement un problème mental, et qui refuse de coopérer en se débattant physiquement.

Dailymail