Europe : Selon la justice, interdire le voile islamique à ses employées n’est pas discriminatoire

Le port du voile était à l’agenda de la Cour de justice de l’Union européenne au Luxembourg. Les juges avaient été saisis par deux femmes musulmanes vivant en Allemagne, interdites de porter le voile islamique au travail. L’une était employée d’une pharmacie, l’autre puéricultrice.

Elles n’ont pas eu gain de cause, la justice européenne estimant qu'”interdire le port du voile n’était pas discriminatoire”. Pour les juges, bannir “les signes religieux, politiques ou philosophiques peut être justifié : l’employeur veut ainsi projeter une image de neutralité à l’égard de la clientèle ou éviter des conflits sociaux”.

La justice européenne rappelle que l’entreprise doit prouver que cette quête de neutralité, qui passe par l’interdiction du voile notamment, est un “besoin réel”. En France, une loi de 2019 autorise le port du voile dans le secteur privé à moins qu’un règlement intérieur précis ne l’interdise formellement.