évolution de l’épidémie de Covid, département par département

Par Marie Coussin et Nicolas Mondon pour Fig Data Publié le 25 mars 2020, dernière mise à jour le 20 juillet à 20h

Temps de lecture : 2 minutes

https://www.lefigaro.fr/fig-data/coronavirus-tableau-france/

A la vue des chiffres, tant des hospitalisations que des décès, les deux pratiquement inexistants même en Seine Saint Denis, on se demande qui orchestre et surtout ce qui justifie cet alarmisme épouvantable.

Le cinéma des médias est en complet décalage avec les données officielles, comme l’est celui des trois ou quatre médecins de plateaux perpétuellement invités, qui n’ont de cesse de répandre l’angoisse et l’affolement à chacune de leurs interventions.

Le port du masque obligatoire, avec les problèmes de santé majeurs qui ne manqueront pas de se produire chez les plus fragiles qu’on ne cesse d’effrayer (et que je vois partout porter leur masque, surtout les personnes âgées qui ne les quittent plus ce qui les soumet à avaler perpétuellement les bactéries du bouillon de culture humide emprisonnées par leur muselière, et à ne plus pouvoir expectorer hors de leur organisme aucun microbe), générera à terme de nombreuses pathologies : insuffisance respiratoire, hypoxie, pleurésie, etc

Ce sont celles là qui rempliront prochainement les hôpitaux, faisant ainsi passer l’afflux de ces nouveaux malades pour la seconde vague de l’épidémie.

La menace d’un nouvel emprisonnement des français, et d’un bouclage du pays auxquels on habitue chaque jour les foules rendues folles de terreur, pourront alors être mis en place.

Je ne mets ici que les chiffres des départements les plus touchés par la Covid, Pour le reste du pays, qui voit encore moins de cas existants (y compris la Bretagne et le Finistère présentés comme de nouveaux foyers épidémiques), le site du Figaro les détaille sur toute la France, à l’aide de graphiques qui montrent la quasi disparition de ce qu’on nous a présenté comme la nouvelle peste.

Hauts-de-Seine

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Lits en réanimation en 2018Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 602 (dont 0 nouv.)
  • En réanimation : 38 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 4443 (dont 0 nouv.)
  • Décès : 1084 (dont 0 nouv.)

Seine-Saint-Denis

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 599 (dont 4 nouv.)
  • En réanimation : 55 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 3775 (dont 2 nouv.)
  • Décès : 999 (dont 0 nouv.)

Val-de-Marne

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 488 (dont 0 nouv.)
  • En réanimation : 16 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 4193 (dont 6 nouv.)
  • Décès : 1204 (dont 0 nouv.)

Paris

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 408 (dont 6 nouv.)
  • En réanimation : 51 (dont 1 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 6227 (dont 1 nouv.)
  • Décès : 1768 (dont 2 nouv.)

Yvelines

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 336 (dont 1 nouv.)
  • En réanimation : 20 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 2252 (dont 9 nouv.)
  • Décès : 524 (dont 1 nouv.)

Bouches-du-Rhône

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 320 (dont 1 nouv.)
  • En réanimation : 19 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 3330 (dont 2 nouv.)
  • Décès : 564 (dont 0 nouv.)

Essonne

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 284 (dont 1 nouv.)
  • En réanimation : 15 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 2418 (dont 1 nouv.)
  • Décès : 538 (dont 0 nouv.)

Val-d’Oise

01/0401/0501/0601/0705001,0001,500Au 18 juillet :

  • Hospitalisés : 266 (dont 1 nouv.)
  • En réanimation : 5 (dont 0 nouv.)
  • Renvoyés à dom. : 2613 (dont 2 nouv.)
  • Décès : 711 (dont 0 nouv.)

4 Commentaires

  1. Je crois sincèrement, que le virus a été fabriqué par ces faces de citron de merde. Les gvts néo-mondialos-judéo-socialos-dépravés ont sauté sur cette occasion unique : enfin un système de contrôle des masses avec la haute participation des bulots. Elle n’est pas belle la vie comme ça ? Mort au système quoi !

  2. je crois qu on en est à un million de mort par jour source bfmiteletf1lcifrancinfaux..
    J ai peur lol
    meme ceux mort dans l’accident de la drome avaient le convid , si , si c est sur Mme Michu ..

  3. Infiniment plus de bougnoules et autres crasseux africains que de cas de covid. Une France Blanche décimée à 50% par le covid se remettrait bien mieux de son affaiblissement que notre France contemporaine, répugnante et saturée de crasse afrognoule.

Les commentaires sont fermés.