Faut-il craindre un passage à l’acte des mouvements d’ultradroite en France?

Ce mardi 23 novembre, treize membres de l’organisation “Recolonisation France” ont été interpellés par l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité. Entre la dissolution d’un autre groupuscule à Angers et l’arrestation de militants d’extrême-droite à Montauban, cette série d’actions témoigne-t-elle de l’importance de l’ultradroite en France ?


Plusieurs groupes appelant à la haine, comme Génération Identitaire ou Alvarium, ont été dissout…

Arte, avec l’aide de la contribution à l’audiovisuel public