Flüchtlinge willkommen, ça dépend

Les Allemands commencent à ricaner sur le thème des “bons réfugiés et des mauvais réfugiés”. Récemment, il y a eu des informations selon lesquelles des travailleurs sociaux se rendaient dans les maisons où vivaient des réfugiés d’Afghanistan afin de les expulser pour le bien des réfugiés ukrainiens.

La vidéo montre une situation dans le camp de réfugiés, où un jeune homme d’Alep se voit refuser l’admission, car “les réfugiés ukrainiens sont désormais une priorité”. Beaucoup d’excuses sont invoquées pour expliquer pourquoi ils sont meilleurs, mais ils ont tous l’air ridicules, à la fin tout se résume à la couleur de la peau – celui qui est le plus clair (le plus jeune et le plus mince dans le cas d’un homme qui veut “aider”) gagne.