Football : accusé de racisme, l’ancien entraîneur d’Angers(49), Stéphane Moulin, va porter plainte

L’entraîneur du SM Caen et ancien coach d’Angers, Stéphane Moulin, a annoncé mardi son intention de porter plainte pour diffamation après avoir été accusé de racisme par le journaliste indépendant Romain Molina.

L’ancien entraîneur d’Angers, Stéphane Moulin, ici lors du quart de finale de la Coupe de France face au PSG, le 21 avril 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

Accusé de racisme par l’écrivain et essayiste, Romain Molina, lorsqu’il était entraîneur d’Angers, le coach du Stade Malherbe de Caen, Stéphane Moulin, a réagi dans un communiqué mardi 14 septembre. Il a notamment annoncé son intention de déposer une plainte pour diffamation contre le journaliste indépendant.

La veille, lors d’un “space”, (un espace de discussion publique en direct sur le réseau social Twitter) Romain Molina avait affirmé que Moulin, le nouveau coach de Caen, avait fait “la chasse au ramadan” et avait eu des relations “très compliquées avec les joueurs maghrébins et musulmans” lorsqu’il était à la tête du banc d’Angers SCO (2011-2021).

Une insulte “grave et infondée”

Des accusations réfutées par l’entraîneur de 57 ans. “Cette insulte est grave et me touche personnellement ainsi que ma famille. Je dois me justifier d’une accusation totalement infondée, gratuite et violente. Que ce soit avec le Stade Malherbe Caen ou le Angers SCO, je n’ai jamais pris en considération des appartenances ethniques et religieuses dans la gestion de mes groupes”, a déclaré le Caennais dans un communiqué publié sur le site du club.

Interrogé sur France Bleu, Stéphane Moulin a annoncé son intention de porter plainte pour diffamation. “Il va falloir que ce Monsieur donne des preuves de ce qu’il avance, parce que tous les joueurs que j’ai eu à Angers pourront dire que je n’ai jamais interdit de faire le Ramadan”.

franceinfo: