France-Maroc : 10 000 policiers et gendarmes mobilisés, dont 5000 à Paris

Des incidents ont éclaté sur les Champs-Élysées samedi soir à la suite de la qualification du Maroc et une centaine de personnes ont été interpellées.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le 29 novembre 2021, place Beauvau. (Victor Joly / shutterstock)

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin annonce ce mardi que 10 000 policiers et gendarmes seront mobilisés ce mardi pour encadrer les célébrations de la demi-finale de la coupe du monde de football, opposant la France au Maroc, dont 5000 en région parisienne.

Les Champs-Élysées ne seront pas fermés à la circulation a précisé le ministre, alors que la maire du VIIIe arrondissement, Jeanne d’Hauteserre, l’avait demandé.

“10 000 policiers et gendarmes seront mobilisés. 5000 en région parisienne, et singulièrement autour des Champs-Élysées et 5000 en dehors de la région parisienne”, a déclaré Gérald Darmanin à l’Assemblée nationale.

Près de 20 000 personnes se sont rassemblées sur les Champs-Élysées ce samedi soir après la victoire du Maroc en quart de finale, face au Portugal. Des incidents ont éclaté dans la soirée et 100 personnes ont été interpellées dans la capitale. 80 d’entre elles, dont 23 mineurs, ont été placées en garde à vue a indiqué le parquet de Paris.

Actu 17