Fréjus (83): Les bénévoles du Restos du cœur refusent d’aider les migrants et démissionnent (màj) vidéo

PAS DE CŒUR ? La charte de l’association caritative fondée par Coluche prévoit l’accueil inconditionnel et sans discrimination des personnes dans le besoin

Une distribution des Restos du cœur (Illustration). — Sabrina Dolidze/SIPA

Coluche n’en reviendrait pas. La quinzaine de membres des Restos du cœur de Fréjus ont préféré démissionner plutôt que de venir en aide aux personnes en situations irrégulières et aux migrants, rapporte Var Matin.

La charte de l’association caritative fondée par Coluche prévoit l’accueil inconditionnel et sans discrimination des personnes dans le besoin. Un point qui, visiblement, ne convenait pas aux bénévoles de cette ville côtière du Var dont David Rachline ( RN) est le maire. A la veille de la saison hivernale, l’association recherche donc de toute urgence de nouveaux bénévoles afin de poursuivre leurs distributions de nourriture et de produits de premières nécessités dont bénéficient près de 200 personnes à Fréjus.

20 minutes

Addendum, Coluche et l’immigration:

Merci à Jean-Pierre