Hautmont (59) : Un migrant construit une case africaine au Centre spirituel, en guise de remerciement

Temps de lecture : 2 minutes

Le centre spirituel du Hautmont accueille depuis quatre ans des migrants mineurs. Cette année, un jeune a construit une authentique case dans le « jardin des migrants » du centre pour remercier ce dernier pour son aide. L’occasion de mettre en lumière l’activité de ce lieu vis-à-vis des migrants mineurs.

Une vision surprenante trône au cœur des huit hectares du parc du Centre spirituel du Hautmont. Commencée à la fin du mois de juillet et améliorée chaque semaine par son créateur, une authentique case africaine apparaît comme la vitrine du « Jardin des migrants » imaginé par l’un des anciens collaborateurs du centre spirituel.

«  C’est un endroit pensé pour offrir un lieu d’ancrage aux jeunes déracinés. » explique Chloé René de Lalande, chargée de communication du centre. […]

Le Centre spirituel du Hautmont est un lieu d’Église qui accueille toute personne et tout groupe en recherche de sens sur sa vie, sur l’évolution de la société et sur Dieu.

Notre pédagogie prend particulièrement sa source dans l’expérience humaine et spirituelle vécue par saint Ignace de Loyola et cherche à promouvoir un développement intégral de la personne. Elle prend en compte de manière équilibrée raison et affectivité, souci de soi et souci des autres, réflexion et action, intériorité et engagement. Une place essentielle est accordée à la relecture des expériences et à l’exercice du discernement et vise à l’exercice de la liberté à travers les décisions quotidiennes.

Oratoire refait

Proche du centre de la métropole lilloise, à  1h20 de Paris, le Centre donne sur un parc de sept hectares. Nous vous proposons d’y vivre des temps pour souffler et « boire à la source » du Christ dans le silence et les rencontres fraternelles.

Pour tout renseignement : http://www.hautmont.org
31 rue Mirabeau 59420 Mouvaux
Tél : 03 20 26 09 61 – contact@hautmont.org

La Voix du Nord

12 Commentaires

  1. “C’est un endroit pensé pour offrir un lieu d’ancrage aux jeunes déracinés. » explique Chloé René de Lalande, chargée de communication du centre. ”

    Faut le ré enraciner chez lui ,c’est trop cruel.

  2. La brousse importée. Quelle chance et éternels remerciements de toute la Fronce pour cette case de negwe, hôtel 5 étoiles du Wakanda.

Les commentaires sont fermés.