Hongrie : Le gouvernement joue la carte anti-LGBTQ avant la présidentielle 2022

En Hongrie, les récentes mesures destinées à freiner ce que le gouvernement qualifie de “propagande LGBTQ” ont suscité les critiques de l’UE. Derrière ces décisions, le Premier ministre nationaliste Viktor Orban, qui s’apprête à affronter l’année prochaine une bataille plus rude que d’habitude pour sa réélection. Longtemps décrit comme “illibéral”, Viktor Orban est désormais accusé de discrimination par de nombreux dirigeants européens qui dénoncent les dernières restrictions sur les publications LGBTQ et sur l’éducation sexuelle.