Il était une fois l’Histoire de France avec Amine Adjina

Amine Adjina. © DR

Que faire de l’Histoire de France ? Et comment en parler aux Français, persuadés qu’ils ont le pouvoir de se mirer dans un récit national blanc, exclusivement, alors même que notre capitale se drape de temples grecs, d’arcs romains ou de pyramides égyptiennes ?

Une petite visite du côté du Palais Bourbon, de l’Arc de Triomphe ou de la pyramide du Louvre suffira à s’en convaincre. Notre invité a choisi d’interroger cette Histoire dans des textes à destination de la jeunesse française… à laquelle il appartient encore chouïa. 38 ans, auteur, acteur, metteur en scène, on peut aisément dire que les origines algériennes d’Amine Adjina l’ont conduit tout droit à l’école des questions. Et pour glaner quelques réponses sur ses appartenances un peu floues, avec sa Cie du double, il se lance des défis de comédies identitaires. Au menu de cet En Sol Majeur, Arthur et Ibrahim et, actuellement en tournée, Histoire(s) de France paru c/o Actes sud dans la collection Heyoka Jeunesse.

Les choix musicaux d’Amine Adjina

Dalida Histoire d’un amour

Christine Salem Tyinbo

 Areski et Brigitte Fontaine C’est Normal.

rfi