Île-de-France : La région s’enfonce dans la délinquance

Le nombre de personnes se déclarant victimes d’actes de délinquance repart à la hausse en Île-de-France. La dernière enquête dite de «victimation», réalisée en 2019 par l’Institut Paris Région, est sans équivoque. Cet organisme rattaché à la région Île-de-France, la plus peuplée du pays avec ses 12 millions d’habitants, mesure tous les deux ans depuis 2001 les préoccupations des Franciliens, au moyen de questionnaires précis soumis à 10.500 personnes âgées de 15 ans et plus. Une source d’information riche et pertinente, car enracinée dans le long terme.

La tendance la plus inquiétante concerne les «atteintes personnelles» subies durant les trois dernières années. Plus d’un Francilien sur cinq (22 %) déclare ainsi avoir été personnellement victime d’agression ou de vol, contre 17,4 % en 2017. Mais, surtout, «il s’agit du taux le plus élevé depuis le début de la mesure de cet indicateur en 2001», pointe l’étude.

Les atteintes sexuelles ont plus que triplé en vingt ans. […]

Le Figaro