Île-de-France : Le masque bientôt obligatoire

Temps de lecture : 2 minutes

La mesure, qui visait à l’origine Paris, devrait être étendue à la petite couronne, voire à la grande. La décision devrait être officialisée en début de semaine prochaine.

Blois, Tours, Lille, Toulouse, Nice, Deauville, Épinal, ou encore Dinan… et bientôt Paris et toute l’Ile-de-France. Déjà imposé dans plus de 1.000 communes françaises, le port du masque à l’extérieur va bientôt être rendu obligatoire dans la capitale, la petite – et peut-être la grande – couronne, du moins dans certaines zones, a fait savoir la Préfecture de police. Alors que cette protection avait d’abord été présentée comme inutile, l’obligation de la porter dans les lieux publics les plus fréquentés devient depuis quelques semaines une des armes privilégiées par les communes pour faire face à la propagation du Covid-19.

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, avait fait une demande en ce sens, mardi 4 août, auprès du préfet de police Didier Lallement. Après discussions, le représentant de l’État a finalement décalé de quelques jours la signature de l’arrêté prévu. Car plutôt qu’une mesure cantonnée à la capitale, l’État prépare une décision à l’échelle de l’Ile-de-France. « Ce sera en principe pour la semaine prochaine, le temps que des discussions aient lieu avec les préfets dans tous les départements de la région », explique-t-on à la Préfecture de police.

Toutes les rues de toutes les communes ne seront pas concernées. Porter un masque ne devrait devenir obligatoire à l’extérieur que dans des zones jugées problématiques. Celles où il y a souvent beaucoup de monde, des regroupements, parfois des fêtes, et où respecter une distance d’au moins un mètre entre chaque personne se révèle impossible : les rues étroites et commerçantes, les marchés, le canal Saint-Martin ou les quais de Seine à Paris, par exemple. Les préfets devraient fixer un cadre global, indiquant la liste des types de lieux visés, et laisser les maires ajuster les mesures à la réalité de chaque commune. […]

Le Monde