Immigration : “La solidarité participe d’un devoir universel”

Temps de lecture : < 1 minute

La journaliste et documentariste Julia Montfort est l’invitée de Paris Direct. Elle vient de publier “Carnets de solidarité”, une enquête au cœur de la France solidaire, qui accueille l’autre, l’étranger, le réfugié, le demandeur d’asile, quitte à parfois braver les lois en vigueur.

13 Commentaires

  1. La femme est l’avenir de l’homme.
    En tous cas la femme de gauche n’est pas l’avenir de l’homme blanc.

  2. “46% des Français se disent prêts à accueillir un refugié”.

    Pour pouvoir accueillir qui que ce soit, il faut disposer d’un logement qui le permet.
    Donc, pour ces 46 %, ce critère est présumé satisfait.
    Comme toutes les personnes “bien logées” ne peuvent pas souhaiter accueillir quelqu’un, cela signifie, qu’en toute logique, au moins trois quarts de la population possèdent un logement plus que correct.
    Et en même temps, on nous parle de la crise de logement.
    Soit Il n’y a aucune crise de logement, et tout le monde ou presque dispose d’au moins une piaule libre… soit leurs chiffres sont bidon.
    Vas savoir…

  3. Cette gourde en accueille combien chez elle déjà ? Ah ben voilà… 1 ? 2 ? 3 ?
    Parce que voir plus loin avec des milliers/millions, c’est plus la même chanson.

    Cohérence et gauchisme : La définition même du paradoxe : A chaque fois qu’ils sont à court d’argument : “Moi JE”.
    Incapables de voir global. même s’il n’y avait aucun problème avec les clandestins (Ce qui est loin d’être le cas) c’est un changement de peuple qui s’opère.

  4. Les héros du quotidien… J’en pleure.
    C’est une valeur de s’incliner devant l’ennemi ? Je savais pas.

    • Pour briller en société :
      “Le monde moderne est plein d’anciennes vertus chrétiennes devenues folles”- Gilbert Keith Chesterton

Les commentaires sont fermés.