Incendie en cours à la cathédrale de Nantes [Maj, piste criminelle privilégiée]

Temps de lecture : < 1 minute

AFP / le 18 juillet 2020 à 9h20

Un incendie s’est déclaré samedi matin à l’intérieur de la cathédrale de Nantes, dans l’ouest de la France, ont indiqué à l’AFP les pompiers de Loire-Atlantique.

“Le feu n’est pas maîtrisé, il est en cours d’attaque. C’est un feu important”, a indiqué le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) à l’AFP, précisant que les pompiers avaient été alertés à 7H44 et que 60 pompiers avaient été dépêchés sur les lieux. “On lutte notamment avec l’aide de deux lances sur le feu”, a-t-il ajouté.

Ce n’est pas la première fois que cette cathédrale est touchée par un incendie. Le 28 janvier 1972, le toit de la cathédrale gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul au coeur de Nantes, construite entre le XVe et le XIXe siècle, avait été ravagé par les flammes. Le sinistre s’était déclaré suite à des travaux effectués par un couvreur.

La cathédrale de Nantes n’avait pu être rendue au culte qu’en mai 1985, après plus de 13 ans de travaux.

En 2015, toujours à Nantes, un autre édifice catholique avait été touché par un incendie spectaculaire qui avait détruit les trois quarts du toit de la basilique Saint-Donatien-et-Saint-Rogatien, un édifice religieux du XIXe siècle.

3 Commentaires

  1. Un homme de 39 ans, originaire du Rwanda, de confession catholique et travaillant pour le diocèse, a été arrêté dans le cadre des investigations pour «incendie volontaire» de la cathédrale de Nantes, puis placé en garde à vue. Il aurait fait part de sa colère concernant son visa expiré. Selon le parquet, l’homme a été placé en garde à vue du fait d’incohérences découvertes dans son emploi du temps. Le suspect était chargé de fermer la cathédrale la veille de l’incendie.

    Ce matin, le prêtre de la Fraternité Saint-Pierre desservant l’église Saint-Clément à Nantes a découvert des tags anarchistes.

Les commentaires sont fermés.