Interdiction des boîtes en polystyrène : les kebabs ne sont pas prêts

Sur les dix sandwicheries du XVIIe arrondissement de Paris que nous avons visitées, toutes utilisent encore des boîtes en polystyrènes expansées, interdites depuis le 1er janvier et qui étaient tolérées jusqu’à jeudi soir.

Ces boîtes en polystyrène, historiquement utilisées par les kebabs, mettent plus de 1000 ans à se dégrader totalement dans la nature. LP/Bastien Moignoux 

« Salade, tomate, oignon, chef ? » Dans les kebabs, les habitudes ont la vie dure, et elles concernent aussi les emballages. Alors que les boîtes en polystyrène expansé sont interdites depuis le 1er janvier et tolérée jusqu’à ce jeudi, les piles de ces contenants jaunes caractéristiques de la restauration rapide continuent de s’empiler dans les établissements, non loin de la broche où brunit la viande. Le constat est simple, sur dix établissements visités dans le quartier des Batignolles à Paris et aux abords, tous, sans exception, continuaient ce jeudi d’utiliser les emballages prohibés à compter de ce jeudi …[…]..

Le Parisien