Irlande: Amnesty International demande aux autorités d’agir contre le racisme

Temps de lecture : < 1 minute

L’organisation de défense des droits de l’homme s’inquiète de la multiplication des agressions à caractère raciste dans le pays. Colm O’Gorman, le directeur d’Amnesty International en Irlande, a réagi à deux incidents partagés la semaine dernière sur les réseaux sociaux : une Irlandaise traitée de « négresse » à Galway (ouest), et une femme d’origine chinoise poussée dans un canal à Dublin par un groupe d’adolescents.

Pour l’activiste, l’État irlandais doit plus que jamais rassembler des statistiques sur les agressions envers les minorités. « On sait, par expérience, que ces agressions sont régulières », note Colm O’Gorman. Mais sans données officielles, les acteurs, pas forcément concernés, ne peuvent pas se rendre compte de l’ampleur du racisme en Irlande.

Pas de lois sur les agressions à caractère raciste

S’il n’y a pas de données, c’est parce qu’il n’y a pas de loi dédiée aux agressions à caractère raciste. C’est le deuxième point de l’appel d’Amnesty : il faut légiférer.

Tant que la protection des minorités ne sera pas inscrite dans la loi, celles-ci seront vulnérables et ne se sentiront pas en confiance. Parmi les 3 000 victimes d’incidents racistes rapportés aux associations l’année dernière dans le pays, moins de 500 ont porté plainte.

RFI

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.