Israël : “Leh’ayim!”, de la bière offerte aux jeunes qui se font vacciner contre le Covid-19

Pour inciter les adolescents et les jeunes adultes à se faire vacciner, un bar situé à Tel-Aviv, en Israël, a lancé une opération proposant de la bière gratuite à tous ceux acceptant de se faire vacciner dans l’établissement. L’initiative, imitée un peu partout dans le pays, porte ses fruits.

Comment pousser les jeunes à se faire vacciner contre le Covid-19 ? En Israël, un bar a trouvé une idée : leur offrir des boissons ou des repas gratuits. Cet établissement de Tel-Aviv a lancé une opération consistant à offrir des bières gratuites à tous les jeunes acceptant de se faire vacciner au sein même de l’établissement.

« Les Israéliens sont beaucoup moins anti-vaccins quand ils se sentent bien », explique Dan Goldschmidt, propriétaire du bar, qui a lancé l’opération en collaboration avec un hôpital et la Croix-Rouge israélienne. « C’est embêtant d’aller au rendez-vous et de faire la queue. Mais si vous leur offrez un verre, et que pendant que vous y êtes, vous leur proposez le vaccin, ils ne refusent pas. »

Des contaminations en hausse chez les jeunes

En un seul week-end, plus de 2.200 jeunes se sont fait vacciner dans le débit de boissons. S’ils apprécient la bière gratuite, beaucoup admettent aussi faire la démarche pour protéger leurs proches. Partout dans le pays, d’autres établissements ont lancé des opérations similaires, soutenus par les autorités. En échange du vaccin, les jeunes se voient proposer une bière, une pizza ou des bonbons.

En Israël, les jeunes se montrent réfractaires face au vaccin anti-Covid. Selon le Centre d’information israélien sur le coronavirus, seuls 30 % des adolescents éligibles ont été vaccinés dans le pays. En outre, 75 % des nouveaux cas de contamination sont des jeunes âgés de moins de 39 ans.

El Confidencial