Israël : Un rabbin suivi par des dizaines de milliers d’adeptes affirme que le vaccin contre le coronavirus rend homosexuel

Un rabbin très respecté au sein de la communauté Haredi, a exhorté ses fidèles à ne pas se faire vacciner contre le coronavirus, les avertissant que cela pourrait les “transformer” en homosexuels. En plus de prétendre qu’il existe un lien entre les vaccins et l’homosexualité, le rabbin Daniel Asor affirme également que tant le virus que les vaccins sont l’œuvre d’un “gouvernement planétaire malveillant” qui tente d'”établir un nouvel ordre mondial“.

La communauté Haredi a enregistré des taux de morbidité extrêmement élevés en raison du mépris répété des directives de distanciation sociale. Suivi par des dizaines de milliers d’adeptes sur les médias sociaux, Asor a affirmé dans ses derniers sermons en ligne, que “tout vaccin fabriqué à partir d’un substrat embryonnaire provoque des tendances sexuelles opposées”.

Il affirme en outre que le virus a été libéré pour “éliminer la population mondiale” et que les vaccins visent à faire avancer ce programme. Asor qualifie l’Organisation mondiale de la santé et les géants pharmaceutiques Pfizer et Moderna d'”organisations criminelles” qui ont délibérément trompé les dirigeants ultra-orthodoxes en soutenant les campagnes de vaccination en leur présentant de fausses données sur ses composants et son efficacité. […]

Il convient de souligner que les principaux rabbins des communautés sépharade et ashkénaze ont jugé les vaccins COVID-19 sûrs et demandent instamment à leurs partisans de se faire vacciner. En réponse à l’affirmation d’Asor selon laquelle le vaccin pourrait changer l’orientation sexuelle d’une personne, Havruta, une organisation qui agit pour promouvoir la tolérance et l’acceptation des personnes LGBTQ dans la société Haredi, a déclaré qu’elle se préparait “actuellement à accueillir de nouveaux membres imminents“.

24.hu