Italie : Aurelio De Laurentiis, le président du Napoli, assure qu’il ne recrutera plus de joueurs de foot africains

Une décision radicale. Lors d’une interview accordée au média économique Wall Street Italia, Aurelio De Laurentiis a fait une annonce très claire. Le président de Naples a décidé de ne plus recruter d’internationaux à l’avenir. En cause? Le calendrier de la CAN, organisée tous les deux ans, le plus souvent en hiver. A la mi-saison. “Ne me parlez plus des footballeurs africains. Je n’en prendrai plus, tant que la Coupe d’Afrique des nations sera organisée au milieu de la saison. Sauf s’ils renoncent à la disputer”, a déclaré le dirigeant italien.

La dernière édition de la CAN, remportée par le Sénégal, s’est déroulée en début d’année au Cameroun, après avoir été reportée d’un an en raison de la pandémie de Covid. La prochaine est prévue en janvier 2024 en Côte d’Ivoire. Le Napoli compte actuellement dans son effectif plusieurs joueurs susceptibles d’y participer, à l’image de Victor Osimhen (Nigéria), André-Franck Zambo Anguissa (Cameroun) et Adam Ounas (Algérie). Ces dernières années, le club de Campanie a également compter Kalidou Koulibaly (Sénégal), Faouzi Ghoulam (Algérie) ou Amara Diawara (Guinée) dans ses rangs.

J’ai encore envie de m’amuser”

Après avoir repris Naples en 2004 (alors que le club évoluait en troisième division), De Laurentiis n’a pas encore envie de passer le flambeau. L’homme d’affaires de 73 ans, qui est aussi producteur de cinéma, l’a rappelé lors de sa prise de parole. En affirmant avoir repoussé de nombreuses offres pour le rachat du Napoli, dont une de 900 millions d’euros formulée par des investisseurs américains.

Je suis constamment sollicité mais ne je ne vends pas, parce que je suis un supporter et j’ai toujours envie de m’amuser. J’essaie de faire de mon mieux en tant que président, en faisant des choix honnêtes et clairvoyants. Toujours pour le bien de Naples“, a conclu celui qui a également investi dans le SSC Bari, aujourd’hui en Serie B.

RMC Sport