Italie : Un célèbre producteur fabrique des pâtes avec du blé français en le faisant passer pour un produit de la région des Pouilles

C’est un véritable géant de l’industrie agroalimentaire italienne : “la société De Cecco, originaire de la région des Abruzzes, est le troisième producteur mondial de pâtes derrière Barilla et le groupe Ebro Foods [qui comprend Panzani et Lustucru]”. Ses spaghettis, linguines et autres fusillis se retrouvent souvent sur les étagères des supermarchés français, et le packaging fait penser intuitivement à un produit 100 % italien. Mais est-ce vraiment le cas ?

En effet, une enquête de la magistrature italienne émet l’hypothèse d’une fraude. “Elle concerne 4 575 tonnes de blé en provenance de France enregistrées comme étant originaire de la région des Pouilles par De Cecco.” Une fraude qui aurait eu lieu en février 2020 et qui aurait concerné un arrivage de blé depuis le port des Sables-d’Olonne qui se serait “transformé” en blé des Pouilles, grâce à un ordre envoyé par e-mail par un responsable hiérarchique.

En réalité, ce n’est pas la première fois que le producteur des Abruzzes se voit reprocher un manque de clarté en ce qui concerne l’origine de sa matière première. En effet, rappelle le média romain, la Haute Autorité pour la garantie de la concurrence et du marché italienne avait déjà rappelé à l’ordre De Cecco (ainsi que d’autres marques) pour son marketing trop “chauvin”.

La société utilise officiellement du blé italien, mais également des variétés d’Arizona et de Californie, ce qui n’était pas indiqué avec suffisamment de clarté sur ses produits auparavant. Ainsi, depuis un an environ, pour ne pas encourir de sanctions, la société s’est engagée à indiquer noir sur blanc l’origine de tous ses ingrédients sur ses nouveaux paquets. États-Unis, Italie… une liste à laquelle il faudra bientôt ajouter la France ?

Il Fatto Quotidiano