Italie : Un journaliste dénonce les insultes subies par un mannequin sénégalais en Sardaigne

Temps de lecture : 3 minutes

Fulvio Beltrami, un journaliste italien, correspondant pour l’Afrique, a adressé un mail à plusieurs organes, afin de dénoncer les insultes subies par un mannequin sénégalais. Voici son message suivi de l’info qu’il a partagée.

« Bonjour. Je suis journaliste italien correspondant pour l’Afrique. Je voudrais signaler un nouvel épisode de racisme qui s’est malheureusement déroulé dans mon pays. L’Italie de plus en plus raciste. Une femme mannequin sénégalaise a été insultée de manière barbare sur les réseaux sociaux, en Sardaigne » 

Une séance photo d’Andrea Zucca Pais avec une mannequine sénégalaise vêtue du costume traditionnel de femmes sardes déclenche une orgie de racisme et d’insultes sur les réseaux sociaux italiens. Cet épisode honteux est malheureusement une nouvelle confirmation que vingt ans de politique populiste de la droite et du parti raciste Lega Nord ont transformé une grande partie du peuple italien en racistes aveugles. 

Malheureusement, les gouvernements de la soi-disant «gauche» ont également contribué par des politiques erronées et contradictoires. La seule alternative vient du Pape François: «Nous devons développer une économie de développement intégral» 

Kary Khouma, mannequin, née de parents sénégalais installés en Sardaigne, est victime d’injures et propos racistes, sur Facebook, à cause de sa peau noire, ayant enfilé la robe traditionnelle de Codrongianus, une petite ville d’Italie. Mais le top-model n’en a cure, et revendique tout de go sa sardaignité, non sans renier ses origines sénégalaises. 

La Sénégalaise lynchée sur les réseaux…

Kary Khouma portait la robe traditionnelle de Codrongianus, une petite ville de l’arrière-pays de Sassari, rapporte sardiniapost.it, visité par Senego.  Mais ces clichés sur Facebook d’Andrea Zucca Pais, la propriétaire de la robe qui l’a immortalisée, ont eu une propagation virale due à des commentaires xénophobes.

…Parce qu’elle a la peau noire

Ce qui a fait sensation, ce n’est pas qu’elle ait porté la robe de Cordonginaus alors qu’elle venait d’une autre municipalité, puisqu’elle est originaire d’Olbia. Le fait est que Kary Khouma, 21 ans, a la peau noire, comme cette robe portée avec grâce et élégance. Beaucoup ont apprécié l’idée de l’auteur, pour qui “dans chaque culture, il y a un peu de nous tous” et “le vêtement traditionnel n’implique aucune distinction de couleur, mais met en valeur sa polychromie”.

Ces commentaires racistes

Mais des commentaires racistes sont également apparus. De ceux qui prédisent la fin de l’Europe à cause des Noirs à ceux qui craignent que tôt ou tard les Blancs soient contraints à un contre-exode vers l’Afrique, ou ceux qui soutiennent que cette image manque de respect pour les coutumes, les traditions et l’histoire de Codrongianus.

Je suis née et élevée à Olbia…

Commentaires sur Facebook ? Ignorance. Ils ne me touchent pas, ceux qui sont collés à cette vision ne savent pas qu’ils parlent d’une jeune fille sarde, née et élevée à Olbia, fière de ses origines mais liée à la Sardaigne, sa terre”, dit-elle en souriant.

…Je suis mannequin…  

Je suis mannequin, j’étais sur le plateau pour autre chose, le propriétaire de la robe m’a demandé de la porter et de prendre des photos de moi”, raconte Kary Khouma, née de parents sénégalais installés sur l’île depuis trente ans. Un couple avec quatre enfants fièrement insulaires.

…”Je suis plus Sarde que Sénégalaise

Je suis plus Sarde que Sénégalaise, je pense que c’est normal, explique-t-elle. Je ne renie pas du tout mes origines, j’en suis fière, mais c’est ici je suis née et que j’ai été élevée et c’est ici je veux vivre”. Pensant à l’avenir, elle a suivi un cursus d’infirmière à Sassari. “J’ai porté plus de vêtements sardes que sénégalais, plaisante t-elle, les ignorants s’en remettront”.

Italia Reteluna

9 Commentaires

  1. Mais ce journapute bien penant ne s est pas offusqué des aggressions BARBARES des autres congoïdes à l égard des Italiens

  2. Parce que bien sûr, ils n’ont pas pu trouver une italienne pour ce shooting présentant une tenue purement autochtone..?

  3. Ah ben ça c’est de l appropriation culturelle à 200 pour cent, c’est interdit, c’est carrément un crime quand c’est un blanc qui la commet.
    Alors c’est normal que ça râle un peu.

  4. “Je suis plus Sarde que Sénégalaise”.
    Et elle va à l’église chaque Dimanche, avec sa mantille blanche?

  5. “Je suis plus Sarde que Sénégalaise”

    Qu’est ce qu’il ne faut pas lire 😞

    “J’ai porté plus de vêtements sardes que sénégalais”

    Quels vêtements sénégalais ? Vous aviez 3 plumes dans le cul lorsque l’on vous a trouvé 😂

  6. Un journaliste?
    J’ai connu la rubrique des chiens écrasés, v’là que maintenant on a des “journalistes” traitant la page des négresses humiliées.

    En effet le monde change…

  7. J’ai des ancêtres sardes du coté d’une de mes grands-mères. J’ai été en Sardaigne pour rendre visite à mes cousins éloignés, c’est bizarre ils n’avaient pas cette gueule.
    Et je n’ai pas souvenir d’avoir vu du mafé dans Le cochon de lait.

Les commentaires sont fermés.