Italie : Une famille de Sénégalais porte plainte pour discrimination contre un restaurateur de Rimini

Temps de lecture : 2 minutes

Un épisode surréaliste s’est produit le 16 août à Rimini : un serveur du célèbre restaurant “La Tana Marina”, aurait déclaré “Excusez-moi, Benito” après avoir servi des clients d’origine africaine.

Adjisam Mbengue, une femme d’origine sénégalaise, s’est rendue dimanche soir en famille à la “Tana Marina”, une pizzeria de Rimini. Elle raconte. “Le 16 août, nous devions célébrer l’anniversaire de ma nièce de deux ans. La journée à la plage s’est bien passée, tout allait bien, le soir nous avons décidé d’aller manger une pizza dans un endroit où nous avions déjà réservé, nous étions une quinzaine. Et voici l’épisode raciste : “Le serveur arrive, un homme d’âge moyen, 45-55 ans, prend les commandes puis se tourne vers un tableau avec Mussolini tend le bras et dit : désolé Benito

La colère n’est freinée que par la présence des petits à table : “À ce stade, je vous demande, en tant que citoyen, si ces choses sont normales. Ma sœur a commencé à crier mais nous ne voulions pas aller plus loin parce que nous étions avec cinq enfants“.

La réaction de la femme a été enregistrée avec un téléphone portable et diffusée sur les réseaux sociaux: “Savez-vous combien d’Italiens Mussolini a mis à la rue ? demande Fatou Fall Mbengue au serveur, puis elle déclare qu’ils vont porter plainte. “Nous sommes Noirs, oui, et alors ? Nous n’avons pas la peste“, ajoute sa sœur Adjisam le lendemain, “Rimini est une ville où le monde entier se rencontre. Et au lieu de cela, en 2020, il y a encore des gens qui accueillent ainsi des clients qui ne sont coupables que d’avoir la peau noire“.

La famille a porté plainte pour racisme. La municipalité de Rimini, qui s’est rangée aux côtés des Sénégalais, a condamné cet acte de racisme. Une plainte a également été déposée à Imola, où vit la famille.

C’est maintenant au tour des Carabiniers de Rimini d’enquêter sur ce qui s’est réellement passé dans le restaurant.

La Stampa

6 Commentaires

  1. Les quadrumanes n’ont pas décampé après leur scandale et ont continué à bâfrer dans un contexte aussi ostensiblement hostile… Hum, pas bien prudent tout ça.

Les commentaires sont fermés.