Italie : Une Slovène de 63 ans arrêtée et incarcérée pour avoir fait passer la frontière à 5 migrants Bangladais dans son véhicule

La police des frontières de Trieste, dans le nord-est de l’Italie, a arrêté une Slovène de 63 ans le 19 avril. Cette femme est accusée d’avoir conduit cinq immigrants – d’abord un groupe de trois, puis deux autres – de Slovénie en Italie dans sa voiture en échange de 1 500 euros. La femme a été inculpée d’aide et d’encouragement à l’immigration illégale, selon des sources d’enquête.

Les autorités ont déclaré que les migrants étaient tous des ressortissants bangladais et des hommes âgés de 16 à 37 ans. Ils ont été emmenés dans un centre d’hébergement pour y subir des examens médicaux. Ils font l’objet d’une enquête pour avoir prétendument violé les lois sur l’immigration parce qu’ils n’avaient pas les documents nécessaires pour entrer légalement en Italie.

Après avoir été interrogés, les migrants auraient déclaré leur intention de demander une protection internationale. La voiture utilisée pour leur faire franchir la frontière a été saisie par les autorités.

La femme emprisonnée pour “complicité d’immigration illégale”

Les enquêteurs ont déclaré que l’opération contre les suspects a commencé lorsque des agents patrouillant dans la banlieue de Trieste ont remarqué une voiture avec une plaque d’immatriculation slovène sortant du parking d’un supermarché, puis trois étrangers à un arrêt de bus proche d’un supermarché.

Après environ une heure, la même voiture serait revenue sur le parking et deux migrants en seraient descendus. Le conducteur a alors été arrêté par des agents en civil, puis arrêté et emmené à la prison de Trieste.

Il Gazzettino