“Je suis morte dans les chambres à gaz à Auschwitz” : sur TikTok, des adolescents se déguisent en victimes de la Shoah

Sur TikTok, réseau social très en vogue chez les adolescents, plusieurs d’entre eux se mettent en scène en tant que victimes des camps nazis .

Maquillés, arborant une étoile de David, le plus souvent sur le fond de la chanson “Locked out of Heaven” de Bruno Mars, les protagonistes “jouent” les victimes des chambres à gaz, désormais au paradis. Certains vont même jusqu’à imaginer un scénario de leur capture par les soldats allemands.

L’une d’entre elles affirmant par exemple qu’elle est “morte dans les chambres à gaz à Auschwitz”, avec de fausses ecchymoses et marques de brûlure sur le visage. 

Un #holocaustchallenge qui divise l’opinion. Entre ceux qui d’un côté sont outrés par l’utilisation légère de ce tragique pan de l’histoire, et les autres qui défendent l’exercice sur fond de “devoir de mémoire” et d’“éducation”

L’Indépendant