Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’Etat français

Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux « Justes de France ». Cette Journée nationale a été instituée pour rendre hommage aux victimes civiles de l’État français, tombées entre l’été 1940 et la fin de l’occupation, du fait de leur appartenance religieuse ou ethnique et à tous ceux qui ont recueilli, protégé ou défendu au péril de leur propre vie et sans aucune contrepartie, une ou plusieurs personnes menacées de génocide.

Elle a lieu chaque année le 16 juillet, date anniversaire de la rafle du Vélodrome d’Hiver à Paris, si ce jour est un dimanche, sinon elle est reportée au dimanche suivant. En 2021, la cérémonie aura lieu le 18 juillet square des Martyrs juifs dans le 15e arrondissement de Paris, devant le monument érigé à proximité du site où était implanté le vélodrome d’Hiver, comme chaque année.