Kosovo : Gays et fiers… derrière leur volant

Temps de lecture : < 1 minute

Des drapeaux arc-en-ciel entre le pare-brise et le rétroviseur. Au Kosovo, la cinquième Marche des fiertés se déroule derrière le volant à cause des mesures restrictives visant à endiguer à Pristina l’épidémie de coronavirus.

Un cortège d’une trentaine de voitures a traversé les rues de la capitale en agitant ses drapeaux ce lundi 12 octobre. Les manifestants arboraient des masques aux couleurs de la lutte LGBTQIA+. Ils défilaient pour rappeler, entre autres, le droit au mariage au tous.

La Constitution kosovare interdit en effet toute discrimination des membres de la communauté LGBTQIA+, mais la législation ne prévoit pas la possibilité d’un mariage entre personnes du même sexe à ce jour.

La situation pandémique semble se stabiliser au Kosovo. Le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics, les rassemblements de personnes et l’ouverture des commerces entre 23h et 5h du matin sont interdits. 

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.