Kyle Rittenhouse, qui a tué deux manifestants antiracistes, lance un jeu vidéo

Kyle Rittenhouse est devenu une vedette d’une frange de la droite américaine.
PHOTO : ASSOCIATED PRESS / SEAN KRAJACIC

Kyle Rittenhouse, qui a été acquitté après avoir tué deux personnes en marge de manifestations antiracistes en 2020, a lancé un jeu vidéo pour financer des procès en diffamation qu’il veut intenter à des médias de gauche.

Le jeu aux graphismes basiques consiste à incarner Kyle Rittenhouse et à abattre des dindes étiquetées fake news (fausses nouvelles).

En août 2020, alors âgé de 17 ans, l’adolescent s’était équipé d’un fusil semi-automatique AR-15 et avait rejoint des groupes armés venus protéger les commerces lors d’une manifestation contre les violences policières et le racisme à Kenosha, au Wisconsin. Dans des circonstances confuses, il avait ouvert le feu, tuant deux hommes et en blessant un troisième.

En novembre, il a plaidé la légitime défense et a été acquitté, devenant un héros aux yeux de certains milieux de droite. À l’inverse, pour la gauche américaine, il incarne les excès du droit à l’autodéfense.

Dès le début, je n’ai rien fait de mal, mais ça n’a pas empêché les médias d’entacher mon nom. Il est temps de se battre contre la machine à fausses nouvelles, déclare-t-il dans une vidéo sur son compte Twitter.

Une décision de la Cour suprême saluée par Kyle Rittenhouse

Dans les commentaires, il se réjouit par ailleurs de la décision prise jeudi par la Cour suprême américaine, qui consacre le droit de porter des armes hors de chez soi.

Le deuxième amendement [de la Constitution américaine, qui garantit le droit au port d’armes, NDLR] a sauvé ma vie. Tout le monde a le droit de se protéger, a-t-il déclaré.

Merci à Donald Trump d’avoir nommé ces juges, a publié dans les commentaires Donald Trump fils à propos de son père, l’ex-président républicain.

Donald Trump fils travaille notamment pour la Trump Organization.
PHOTO : REUTERS / STEPHANIE KEITH

La Cour suprême, dont la majorité des juges sont d’allégeance conservatrice, a invalidé les restrictions au port d’armes prévues par une loi de l’État de New York alors même que l’Amérique fait face à une flambée de la criminalité dans les grandes villes et à une effrayante série de tueries.

Qu’un adolescent puisse […] tirer sur trois personnes, en en tuant deux, sans aucune conséquence pénale est un déni de justice, avait estimé en novembre Shannon Watts, la fondatrice du groupe Moms Demand Action.

C’est aussi l’Amérique que la NRA a créée, avait-elle ajouté, en référence au puissant lobby des armes, la National Rifle Association, qui milite pour un droit illimité au port d’armes.

En mai, trois jeunes hommes basés à Stockholm ont lancé sur la plateforme Steam un jeu vidéo baptisé Acquitted (acquitté), où le personnage central – Kyle Rittenhouse – tire sur des zombies censés représenter la foule des débiles excités par les médias.

RADIO-CANADA