La Fère (02) : Le Cours Clovis, une école-pilote privée de la Fondation Excellence Ruralités, pour sauver les décrocheurs de la France périphérique

En Picardie, la Fondation Excellence Ruralités a créé une école privée hors contrat dont l’ambition est simple mais ambitieuse : lutter contre le décrochage scolaire dans la France dite périphérique, en revalorisant des jeunes peu représentés.

En septembre 2017, Jean-Baptiste Nouailhac (co-fondateur de la Fondation Excellence Ruralités) s’est installé avec une équipe de quatre jeunes professeurs à La Fère (Aisne), une ville de 3.000 habitants qui compte 47% de chômage des jeunes et 37% de décrochage scolaire. Dans cette ville très caractéristique des difficultés de la France périphérique, ils ont ouvert un collège-pilote pour développer une pédagogie adaptée aux défis éducatifs des Ruralités. Le Cours Clovis (un nom choisi par les élèves de la première année en référence à une grande figure du territoire) a ouvert ses portes dans les locaux d’un ancien supermarché avec 11 élèves de 6ème et de 5ème.

En 2021-2022, il accueille près de 70 enfants, du CP à la 3ème. Pendant près de 5 ans, l’équipe du cours Clovis a adapté au terrain les intuitions pédagogiques qui avaient donné lieu à sa création. En septembre 2020, afin de permettre à tous les enfants d’accéder à l’innovation pédagogique dès le début de leur scolarité, un niveau Primaire a ouvert ses portes à La Fère. En janvier 2022, la publication du livre Excellence Ruralités a permis de rendre compte des résultats de l’établissement-pilote de La Fère et de formaliser la pédagogie Excellence Ruralités pour qu’elle puisse servir de base à l’ouverture d’autres écoles partout en France.”

La Fondation Excellence Ruralités a créé une école privée hors contrat qui se concentre sur les fondamentaux. L’équipe pédagogique attache une grande importance à la discipline.

«Avant d’arriver dans cette école, ma fille avait 4 de moyenne en maths, aujourd’hui elle a 16», s’enthousiasme une mère de famille devant le Cours Clovis, à La Fère (Aisne). Dans la cour, les dix élèves de quatrième en polo blanc, pantalon gris et chaussures de ville attendent en silence que leur professeur d’histoire les laisse entrer en classe. À l’intérieur, les murs sont tapissés de cartes de géographie et sur les étagères sont rangés des casques de poilus et de vieux uniformes. Nous ne sommes pas ici dans une école parisienne huppée mais à La Fère, en Picardie, 23e au classement des communes les plus pauvres de France.

«Nous voulions que ce projet bénéficie exclusivement aux enfants de milieux populaires, dans les zones rurales», déclare Jean-Baptiste Nouailhac, créateur d’Excellence Ruralités. En 2017, cet ancien du réseau Esperance Banlieues a créé le Cours Clovis, une école privée hors contrat, aconfessionnelle et ouverte à tous les enfants de La Fère et des environs. Elle accueille…

L’école-pilote de la Fère

(Merci à KKP)