La Guerre du slip est déclarée

A la suite d’une mobilisation de consommateurs déçus par la marque “Le Slip Français” sur la plateforme d’évaluation Trustpilot, un antifa appelle à la résistance sur son blog Gausse de Combat.

Le plus grand combat qui soit encore à mener n’est le plus souvent qu’un ultime combat contre soi-même…. Heureusement, et je m’en félicite – gloire à moi – je ne suis toujours pas parvenu à me laisser gagner par cette trop grande lassitude de voir toujours les mêmes se jeter si lamentablement sur le moindre petit os à ronger pour nourrir leur idéologie raciste et xénophobe, à leur habituelle et un peu trop systématique manière.

J’ai préféré me laisser emporter à l’occasion de l’écriture de ce billet, une fois de plus, par ma volonté viscérale de ne pas laisser ces gens là vomir impunément leur haine des étrangers sur les sujets les plus futiles sans réagir… Même s’il a fallu pour cela que je me fasse violence. Grosse fatigue.

Mais c’est précisément là leur stratégie depuis des années maintenant, que de contribuer à donner l’illusion, aidé en cela par les discours et le comportement de plus en plus habituel de ce gouvernement minable et détestable, de l’existence réelle de leurs concepts racistes, de la familiarité des éléments de langage autrefois dévolus à l’extrême droite dans le langage du grand public, et d’une banalisation du rejet de l’Autre, quelle que soit la nature de son « étrangeté », de son altérité : noirs, arabes, étrangers, musulmans, juifs, LGBTQI, gros.se.s, malades mentaux, etc etc etc…

La liste de leurs sujets de haine est de plus en plus longue, dans cette société où l’on assiste, médusés et impuissants, à une guerre de tous les instants de tous contre tous…. Et, en face, bien peu de gens – comme nous sommes trop rares, les ami.es ! – pour s’opposer à ce flot constant de haine, de rejet, d’exclusion, de stigmatisation… Dois-je me sentir coupable de ce combat là, qui m’est consubstantiel, et de tous les instants ?

Avant eux, il y avait déjà eu l’appel au boycott de Boulevard Voltaire contre les marques qui selon eux « nourrissent l’immigration », un autre de la fachosphère dans son ensemble contre Décathlon, puis contre des marques de glace, et maintenant… contre une marque de Slip. Il ne faut vraiment pas avoir peur du ridicule… A force d’appeler à boycotter tout et n’importe quoi, pour rester crédibles, ces gens-là vont devoir se trimbaler à poil dans la rue en mangeant leur vomi…

Je ne parviendrai jamais à me résoudre à ces appels incessants à la haine raciste, sexiste, xénophobe, lgbtqiphobes, etc etc etc. J’en ai marre. Ces gens nourrissent un feu qu’un jour plus personne ne pourra contenir. Jusqu’à quand ne ferons nous rien, ou seulement nous indigner et tempêter, ce qui ne sert strictement à rien, sinon à nourrir la banalisation du mal sur les réseaux sociaux en grossissant la visibilité de leurs propos immondes ? On va donc laisser parader ces gens dans nos montagnes, sur les mers et sur les places de Paris, pendant que ceux qui luttent courageusement, au risque de leur propre sécurité, contre ces gens et leurs idées destructrices de tout lien social, sont criminalisés, conspués, caricaturés et méprisés ? Et devenir la source des fakenews les plus absurdes pour les décrédibiliser ?

Ce monde tourne à l’envers, et personne ne m’empêchera de le dire et l’écrire, quel qu’en soit le prix à payer…

Pour en terminer sur cet épisode là, précisons utilement que ce n’est pas la première fois que le Slip Français est au cœur de l’une de ces polémiques racistes dont les fafs ont le secret. Mais c’était alors pour de toutes autres raisons… Heureusement, ici, nous avons une mémoire...

Entre les blacks face de certains des propres salariés du Slip français, son absence totale de diversité (le séparatisme blanc, et catholique, on en parle ?), et la réaction outragée d’un certain activiste d’extrême droite sur les réseaux sociaux….

Gauche de Combat