La maladie du sommeil éradiquée en Côte d’Ivoire

Plus connue sous le nom de maladie du sommeil, la trypanosomiase humaine africaine sévit surtout dans les régions rurales d’Afrique orientale.

Mortelle en l’absence de traitement, cette dernière se transmet par la piqûre de la mouche tsé-tsé, porteuse du parasite Trypanosoma brucei gambiense.

Cette maladie est aujourd’hui éradiquée en Côte d’Ivoire. Une nouvelle récemment annoncée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les autorités de santé du pays. Entre 2015 et 2019, un total de 9 diagnostics ont été posés « dans les deux derniers foyers endémiques du pays (Bonon et Sinfra) et tous les districts sanitaires ont reporté moins d’un cas pour 10 000 habitants », détaille l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Le fruit d’une collaboration entre les chercheurs, partenariat entre l’Institut Pierre Richet de Bouaké (IPS-INSP) et l’IRD (UMR IRD-CIRAD INTERTRYP), et l’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa (UJLoG)

Quelles solutions permettent d’éliminer la maladie du sommeil ? « Réduire les réservoirs d’infection et la présence de la mouche tsé-tsé », rappelle l’OMS…

Sud Ouest