La peur de manquer d’essence rend les Britanniques fous et violents

Les bagarres se multiplient aux stations services.
Les files de voitures qui cherchent du carburant se multiplient et s’allongent.

Certaines stations sont vides, d’autres sont limitées à 35€ d’essence, les automobilistes sont à bout.

Avec le Brexit, le nombre de chauffeurs qui acheminent l’essence s’est réduit.
Le gouvernement a demandé à l’armée d’être prête à intervenir pour aider à l’approvisionnement en carburant.

Via: Loopsider