La ville de Toronto interdit à nouveau la sainte communion

strategika.fr

Temps de lecture : < 1 minute

Partout où cela est possible, les politiciens utilisent l’hystérie autour du COVID-19 pour intensifier la guerre contre le christianisme.

Le 20 juin, le gouvernement de la ville de Toronto a publié des directives COVID-19 révisées qui interdisent l’offrande de la Sainte Communion aux fidèles.

Tous les lieux de culte doivent se conformer aux exigences suivantes :

Suspendre toutes les activités liées à la communion sur les conseils du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario.

L’avis COVID-19 du ministère de la santé de l’Ontario préconise de “suspendre les activités qui augmentent le risque de transmission de maladies, y compris”, “le partage ou la distribution de matériels ou d’objets, qui peuvent inclure, sans s’y limiter : livres, communion, microphones, tapis de prière, châles de prière, eau, etc.

Les nouvelles lignes directrices prévoient également de “Suspendre les activités de chant en salle et le service de chorale” et de limiter la participation aux services à 30 % maximum de la capacité des locaux.

Le département de la santé publique de l’État de Californie a également interdit les chants d’église la semaine dernière.

Suite de l’article : https://strategika.fr/2020/07/19/la-ville-de-toronto-interdit-a-nouveau-la-sainte-communion/