Lac du Salagou (34) : Disparition d’un couple d’Afghans, partis en canot pneumatique sans gilet de sauvetage, alors qu’ils ne savaient pas nager

Temps de lecture : < 1 minute

Après deux jours de recherche et des moyens encore supplémentaires ce lundi, le couple reste introuvable. La mission de recherche s’est terminée ce lundi après-midi à 18h. Toujours aucune trace du couple d’origine afghane disparu samedi après-midi au Lac du Salagou. L’homme de 29 ans est parti en bateau pneumatique avec sa compagne, une femme de 23 ans, en direction de la presqu’île du Rouens.

Équipés d’une crosse de hockey en guise de rame, ils se seraient rendus compte de la difficulté de la tâche et auraient tenté de faire demi-tour. C’est à ce moment qu’un plaisancier aurait aperçu le couple en train de ramer avec leurs mains alors que le courant leur était contraire.

Des corps qui pourraient réapparaître d’ici plusieurs semaines

Ce lundi, toujours aucune trace du bateau qui aurait été aperçu vide et virevoltant au-dessus de l’eau par un autre témoin. Deux bateaux sondeur équipé de sonar ont ratissé 22 kilomètres de lac sans succès. À partir de ce mardi, les importants moyens matériels engagés par les pompiers et les gendarmes ne seront plus déployés.

Alors que les chances de revoir les deux personnes en vie sont quasi nulles, une source en gendarmerie, indique que “les corps pourraient mettre plusieurs semaines voir plusieurs mois à réapparaître“.

Midi Libre

5 Commentaires

  1. Ça me fait penser à la scène du pédalo dans le film “Le viager”.
    Ou comment se noyer bêtement en voulant se débarrasser d’une personne.

  2. Sonar, hélicoptère, bateau, moyens humains, quelles folles dépenses pour ça…

    Mais au moins on n’aura pas à entretenir leur portée et les portées de leurs portées.

Les commentaires sont fermés.