L’actrice Gillian Anderson a pris conscience de son racisme grâce au mouvement Black Lives Matter

Gillian Anderson remercie le mouvement Black Lives Matter pour lui avoir ouvert les yeux. Non seulement l’actrice a pris conscience du racisme systémique, mais aussi, et surtout, de son propre racisme et du besoin qu’elle avait de s’éduquer sur la question.

« Ça a été le début d’une éducation dont je ne savais même pas que j’avais besoin. Je me rends compte à quel point j’ai le sentiment d’avoir eu le cerveau lavé au même titre que la société et tout ce qu’il y a à apprendre sur les changements nécessaires dans le système », a admis la star de X-Files au magazine Porter. Tendre l’oreille «

Quel que soit le travail que je fais pour des œuvres de charité, je ne pense pas avoir étudié ou pris véritablement en compte les myriades de façons dont la société travaille contre les personnes de couleur ou les minorités », s’est encore amendée Gillian Anderson, s’estimant désormais consciente du plafond de verre qui empêche de nombreuses personnes d’évoluer socialement.