L’allocation de rentrée scolaire sera versée mercredi 16 août à 3 millions de familles afin d’aider les parents modestes à acheter des fournitures

L’allocation de rentrée scolaire sera versée mercredi 16 août à près de 3 millions de familles de métropole et de certains territoires d’outre-mer. Destinée à aider les parents aux revenus modestes à acheter des fournitures, cette aide financière s’échelonne à environ 400 € selon les ressources.

À près de trois semaines de la rentrée scolaire, l’aide financière destinée à soutenir les parents aux revenus modestes sera versée mercredi 16 août. D’un montant avoisinant les 400 € selon les ressources du foyer, l’allocation de rentrée scolaire sera versée à près de 3 millions de familles.

Qu’est-ce que l’allocation de rentrée scolaire ?

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est une aide financière versée chaque année au mois d’août par la Caisse d’allocations familiales (CAF) afin d’aider les familles aux revenus modestes à acheter des fournitures scolaires, inscrire les enfants à des activités ou encore à payer la cantine. Créée en 1974, elle n’était versée qu’aux familles bénéficiaires d’une autre prestation sociale jusqu’en 1998.”

Qui peut en bénéficier ?

Cette aide est soumise à un plafond de ressources, soit 25 775 € annuels pour un enfant à charge, plus 5 948 € par enfant à charge supplémentaire. Environ 3 millions de familles, soit 5 millions d’enfants de 6 à 18 ans, scolarisés ou en apprentissage dans un établissement public ou privé, sont ainsi concernés.

Cette allocation est versée automatiquement aux allocataires de la CAF ayant déjà un enfant âgé de 6 à 15 ans lors de la rentrée scolaire. Pour obtenir l’ARS lorsque son enfant a moins de 6 ans et entre au CP, il est nécessaire de transmettre un certificat de scolarité à la CAF. Les parents d’enfants entre 16 et 18 ans doivent de leur côté déclarer sur le site de la CAF la scolarisation ou l’apprentissage de leur enfant pour percevoir cette aide.

Quel est son montant ?

Le montant de l’allocation de rentrée, réévalué régulièrement par des décrets en Conseil d’État selon l’inflation, dépend de l’âge de l’enfant. Pour la rentrée 2023, il a été revalorisé de 5,6 % par rapport à 2022 et s’établit ainsi à 398,09 € pour un enfant de 6 à 10 ans, de 420,05 € pour un enfant de 11 à 14 ans, et de 434,61 € pour un enfant de 15 à 18 ans.

L’allocation avait été versée dès le 1er août aux foyers de Mayotte et de La Réunion pour anticiper la rentrée scolaire, plus précoce, les 17 et 23 août.

La Croix