L’Arabie saoudite dévoile le design de la mégapole futuriste et sans voiture Neom

Le prince héritier Mohammed bin Salman présente des plans pour des structures parallèles de gratte-ciel recouverts de miroirs de 170 km de long connus collectivement sous le nom de The Line, dans la ré imagination de la vie urbaine.

Pendant des décennies, l’Arabie Saoudite s’est majoritairement illustrée à travers son statut de superpuissance pétrolière. Mais ces dernières années, sous la houlette de Mohammed Ben Salmane, le pays s’est trouvé une nouvelle lubie : transformer ses terres majoritairement désertiques en une oasis futuriste d’un tout nouveau genre, loin du modèle actuel basé sur les énergies fossiles.

La figure de proue sera une mégacité à plus de 500 milliards de dollars baptisée Neom. Elle a été pensée comme un hub technologique sans équivalent même dans les villes les plus connectées du monde.

C’est un drôle d’intermédiaire entre une mégalopole dystopique façon cyberpunk (la ville sera truffée de caméras dopées à l’IA) et un immense complexe de divertissement (Neom doit accueillir une île façon Jurassic Park avec des robots-dinosaures ..!). Une dualité qui illustre bien la portée quasi infinie de milliards de pétrodollars.

MBS et ses troupes ne reculent devant aucun projet fou pour faire de Neom LA ville du futur. Des taxis volants au climat artificiel grâce à l’ensemencement des nuages en passant par l’automatisation totale des transports et des services, les responsables du projet ne compte pas faire les choses à moitié. Mais le pompon reste le projet de Lune artificielle. Évidemment, personne n’a communiqué le moindre détail sur les tenants et aboutissants de ce projet… mais cela illustre particulièrement bien la démesure de ce programme.

Depuis son annonce en 2017, de nombreux observateurs ont moqué ce projet qu’ils estiment ridicule. Mais il en faut beaucoup plus pour décourager Ben Salmane; tout récemment, les responsables ont même dévoilé de nouveaux plans encore plus ambitieux pour Neom.

Une ligne toute tracée

L’annonce en question concerne The Line (La Ligne), une structure unique en son genre qui devrait devenir le coeur de Neom. Il s’agit d’une ville un peu particulière puisqu’elle prendrait la forme d’une… ligne. Avec ses parois extérieures aux airs de miroir, elle mesurera tout juste 200 mètres de large, mais s’élèvera à 500 mètres de hauteur sur une distance de 170 km.

Avec cette configuration qui mise beaucoup sur la verticalité, les concepteurs espèrent créer un cadre idéal, susceptible de redéfinir la vie urbaine telle qu’on la connaît. Tous les services et divertissements devraient être accessibles en moins de 5 minutes à pied. De plus, il s’agira d’une zone sans voitures et même sans routes. Les transports seront assurés par des trains souterrains qui pourront parcourir l’intégralité de la ligne en une vingtaine de minutes.

© Neom

Les communautés étagées de cette ville vont mettre au défi les villes traditionnelles, plates et horizontales, et créer un modèle pour la préservation de la nature et l’amélioration de la condition humaine”, affirme le Prince héritier. Reste à voir si les tribus délogées et violentées pour faire de la place à ce projet pharaonique seront du même avis…

Source: Times of Israel